Comparatif des matériaux pour la construction d’un mur

Comparatif des matériaux pour la construction d’un mur

Pour faire bâtir la maison de ses rêves, différentes options sont possibles : pierre, briques, béton … tenir compte de ses préférences est essentiel mais bien connaître les matériaux aide aussi à se décider. En fonction de la région où l’on construit, des particularités locales sont également constatées. Petit tour d’horizon avant d’entamer la maçonnerie.

Quelles sont les étapes du gros œuvre ?

En architecture, ce travail consiste à mettre en place les fondations, les murs et la toiture d’un édifice. Il faut donc procéder à l’assainissement et au soubassement avant l’élévation des murs. Ces derniers sont réalisés dans le matériau qui convient, selon les conditions particulières de chaque chantier.

La brique est un grand classique qui ne manque pas d’atouts. Ses qualités en matière d’isolation thermique et de régulation de l’humidité la rendent tout terrain. La brique est adéquate, que le mur soit porteur ou non. En version creuse ou alvéolaire, elle est tout autant performante mais plus légère. La brique se décline également en mode réfractaire qui offre une résistance hors normes à la chaleur. Certaines régions en France ont adopté la brique rouge et cette tradition est très ancienne ! Ce matériau intègre de la terre cuite et de l’argile rouge. Le bois autrefois réservé aux chalets revient en force avec la vogue écologique. Une ossature et des murs en bois ont l’avantage de pouvoir être montés rapidement et d’être solides !

La pierre ou le béton cellulaire ?

Une façade en pierre naturelle donne un aspect authentique et élégant à une construction. Il est d’ailleurs possible de choisir le type de pierre typique de la région, issue d’une carrière locale. Cependant, un tel choix peut s’avérer coûteux pour des murs. Mieux vaut réserver la pierre de construction à l’embellissement de certains éléments de la maison : des portes et des fenêtres avec un tel encadrement auront beaucoup d’allure.

Certaines pierres calcaires sont plus abordables mais elles ne peuvent être utilisées qu’avec un enduit et un traitement. Quant au béton cellulaire, il présente une très forte résistance en incluant à la fois des granulats, du sable et un liant du type ciment ou chaux. Il doit être posé avec soin sur un support propre et bien aplani. Pour savoir comment détruire un mur, il est conseillé de s’adresser à un professionnel. Celui-ci saura de quelle façon procéder : avec une grosse meuleuse, une tronçonneuse ou une scie à béton plutôt qu’une masse.

Si vous souhaitez établir un comparatif des matériaux pour la construction d’un mur directement auprès d’un entrepreneur, consultez l’annuaire de notre site qui répertorie tous ces professionnels pour vous !

Pour en savoir plus

Articles en relation