Comment détruire un mur ?

détruire un mur

Vous allez débuter des travaux de réhabilitation qui passent par la démolition d’un mur ? Avant de l’attaquer à la masse, posez-vous les bonnes questions et demandez conseil à un maçon professionnel :

  • s’agit-i-l d’une simple cloison ou d’un mur porteur ?
  • quel sera le volume des gravas et qu’allez-vous en faire ?
  • quelles sont les précautions à prendre en matière de sécurité ?

En cas de mur porteur, pas de démolition possible sans poser des étais, prévoir un linteau IPN ou IPE (profil normal ou profil européen). Une démolition induit de la poussière et des gravats en quantité importante dans les maisons anciennes. Il convient de prévoir des sacs, voire une benne de récupération et une décharge où les déposer. Si vous effectuez ce travail vous-même, sur un mur non porteur par exemple, enfilez une tenue appropriée et des chaussures de sécurité, portez un masque, des lunettes, et des bouchons d’oreilles.

Des techniques à maîtriser

Maintenant que vous savez comment détruire un mur, vous allez probablement décider de confier la tâche à un professionnel. Cet artisan rédigera un devis qui comprendra l’ensemble des travaux, de la préparation à l’évacuation des matériaux. Ce qui peut représenter un certain avantage.

Un professionnel du bâtiment saura, notamment, déterminer la structure actuelle du bâtiment qui a pu être modifiée au cours de précédents travaux de réfection. Il s’agit d’évaluer les charges supportées par le mur à détruire, qui n’était peut-être pas porteur d’origine. La décision est donc d’importance et les techniques doivent être parfaitement maîtrisées. Il saura aussi identifier le type de mur à abattre, ou encore repérer les câbles et les canalisations pour éviter des dégâts supplémentaires.

Connaître la réglementation pour abattre un mur

Il est donc compréhensible que la démolition est soumise à une réglementation. Si vous êtes locataire, il vous faudra l’accord du propriétaire du logement. Si vous occupez un appartement, un mur non porteur nécessite l’autorisation de la copropriété? S’il est porteur, consultez le règlement de la copropriété, puis un bureau d’études. Enfin, si vous êtes propriétaire et souhaitez ouvrir un mur porteur, vous devrez déposer un permis de construire à la mairie dont vous dépendez.

En sollicitant les compétences d’un artisan professionnel, vous obtiendrez aussi, si nécessaire, un comparatif des matériaux pour la construction d’un mur nouveau.

Pour en savoir plus

Articles en relation