Comment réaliser une extension de maison ou garage ?

garage

Au fil des années, votre famille s’est agrandie, un parent gagnerait en autonomie en emménageant avec vous, les ados souhaiteraient acquérir davantage d’indépendance et d’intimité, et la maison vous apparaît soudainement comme n’étant plus suffisamment spacieuse pour que chacun puisse s’y épanouir.

Il existe d’innombrables façons d’agrandir un habitat, dépendamment des besoins : ajout d’un étage, d’un garage ou d’une pièce au-dessus de celui-ci, aménagement des combles, surélévation de la toiture, etc. Voici les étapes à suivre pour ajouter un étage à sa maison et compléter avec succès son projet d’agrandissement.

Repérer les contraintes

Avant de s’engager corps et âme dans un projet, il importe avant tout d’en vérifier la faisabilité auprès de la mairie. La première étape consiste à consulter le Plan local d’urbanisme pour obtenir des indications concernant votre parcelle, d’éventuelles contraintes à considérer, et les orientations de constructibilité à respecter.

Il peut s’agir de l’emprise au sol disponible, les limites de la propriété, la qualité du terrain, des dénivelés, le choix des matériaux, des restrictions de couleurs de façade, etc. Ces éléments vous permettront de mieux visualiser votre idée initiale ou encore explorer des solutions alternatives.

Les démarches administratives préalables

La taille de votre future extension aura une incidence sur les formalités administratives. Pour un projet inférieur à 20 mètres carrés, une déclaration préalable de travaux sera requise. Planifiez un délai d’au moins un mois. Quant aux projets d’extension supérieurs à 20 mètres carrés de superficie, ou pour les habitats qui dépasseront 150 m² après travaux (nécessitant obligatoirement de faire appel à un architecte), il importe de réclamer un permis de construire auprès de sa mairie. Prévoyez davantage de temps pour cette étape, soit un délai d’instruction de deux mois.

Faire appel à un professionnel

Pour ajouter un étage à sa maison ou réaliser toute autre forme d’agrandissement, hangar, garage, il est fortement recommandé, même si le projet s’inscrit à l’intérieur des limites de la loi, d’avoir recours aux services d’un architecte, constructeur ou autre professionnel.

Un architecte conjugue à la fois avec le volume de l’extension et sa forme. Il établit des liens entre l’ancien bâti et le nouveau. Ce professionnel composera adroitement avec l’ensemble de vos contraintes, qu’il s’agisse de menuiseries, isolation, matériaux, façade, etc. Cet expert vous indiquera par ailleurs ce qu’il faut savoir sur l’aménagement intérieur.

Un architecte s’assurera de respecter la réglementation thermique 2012. Les extensions de moins de 50 mètres carrés bénéficient de normes allégées, alors qu’une réglementation intermédiaire s’applique aux projets d’agrandissement de 50-100 m². Les projets de plus de 100 m² doivent appliquer l’intégralité des exigences RT 2012.

La déclaration d’achèvement après 90 jours

Il importe de signaler l’achèvement des travaux auprès de sa mairie au bout de 90 jours après l’achèvement du projet d’extension. Cette démarche administrative concerne les services fiscaux, qui précéderont ensuite à une réévaluation de la surface habitable de l’habitat.

Référez-vous à l’annuaire de notre site pour tout savoir sur le cloisonnement et entrer en contact avec des spécialistes de l’extension de maison et de garage.

Pour en savoir plus

Articles en relation