Ajouter un étage à sa maison : conseils

rénovation maison

Quelques années suffisent pour se sentir à l’étroit dans une maison qui paraissait initialement largement suffisante. C’est le moment où viennent les questions… Comment réaliser une extension de maison ou garage ? Et peut-on ajouter un étage à sa maison ? Découvrez nos conseils en la matière…

Dans quelles conditions est-il possible d’ajouter un étage à sa maison ?

La première étape avant d’envisager d’ajouter un étage à sa maison est de vérifier que c’est administrativement possible : le plan local d’urbanisme (PLU) de la commune ou le règlement du lotissement peuvent imposer une hauteur maximale empêchant cette extension. Ce n’est que si aucune règle d’urbanisme ne s’oppose à ce nouvel étage que vous pouvez l’envisager.

La seconde étape pour ajouter un étage à sa maison, c’est de faire appel à un architecte ou un bureau d’étude afin de valider la faisabilité technique de cette surélévation : un nouvel étage, c’est par définition une charge supplémentaire, et il faut vérifier que les fondations de la maison existante peuvent le supporter.

Enfin, avant de commencer les travaux, il faut obtenir un permis de construire dans la plupart des cas. La seule exception est si la surélévation fait gagner moins de 20 m2 (cas général) ou 40 m2 (commune disposant d’un PLU) et si elle ne fait pas dépasser le seuil des 150 m² : dans ce cas une simple déclaration préalable de travaux est suffisante ; ceci étant, la réalisation d’un nouvel étage conduit très souvent à créer une surface de plus de 40 m² (c’est même généralement le but de l’opération !).

La dernière question à ne pas oublier quand on veut ajouter un étage à sa maison, c’est celle du budget : les travaux sont assez complexes (il faut soulever la toiture, réaliser l’extension et la reposer) et leur coût dépasse systématiquement les mille euros par mètre carré.

Comment réaliser une extension de maison ou garage ?

La réalisation d’une construction indépendante de moins de 20 m² (par exemple un garage) est simplement soumise à une déclaration préalable de travaux. L’ajout d’une annexe attenante de moins de 20 m² (ou 40 m² pour une commune dotée d’un PLU) ne nécessite également qu’une déclaration préalable, sauf si le seuil des 150 m² est franchi par la maison à cette occasion. De tels travaux ne se heurtent pas à des contraintes techniques particulières et sont relativement peu onéreux.

Maintenant que vous avez découvert nos conseils et savez comment réaliser une extension de maison ou garage, n’hésitez pas à consulter notre annuaire de professionnels qualifiés afin de trouver celui qui vous aidera à concrétiser votre projet de construction !

Pour en savoir plus

Articles en relation