Tout savoir sur l’achat de terrain

achat de terrain

De nombreux éléments nécessitent d’être vérifiés et il y a plusieurs démarches à franchir avant d’acquérir un terrain et de commencer la construction de votre maison. S’ils vous apparaissent a priori assez semblables – des arbres et des cailloux – voici un guide qui vous aidera à manœuvrer plus facilement dans un processus qui s’avère souvent plus complexe qu’il n’y paraît.

Première étape – Définir ses besoins

Dressez d’abord la liste de vos besoins actuels et futurs. Cela implique de visualiser le type de propriété à construire, en prenant compte de la superficie habitable. Déterminez si vous désirez un garage, un jardin, une piscine, ou envisagez d’ajouter éventuellement une rallonge après que la famille se soit agrandie.

Ces détails vous permettront d’obtenir une approximation du carré de la maison, et de la dimension minimale dont vous aurez besoin pour réaliser l’ensemble de vos projets.

Planifiez votre projet sur un laps de temps de plusieurs années. Le bâtiment consistera-t-il en votre résidence principale ou secondaire ? Ou encore s’agira-t-il d’une résidence secondaire, appelée à être transformée en résidence primaire au moment de la retraite ? Ces éléments faciliteront vos recherches d’une parcelle idéale, en identifiant des municipalités et des services convoités.

Deuxième étape – Définir son budget

Saviez-vous que le coût d’un terrain devrait correspondre à 25-30% du coût total d’un projet de construction ?

Réfléchissez à ce que vous souhaitez réaliser, en envisageant tous les coûts. De nombreux acheteurs négligent de considérer toutes les facettes d’un projet, et se retrouvent avec une hausse des dépenses imprévues qu’ils peinent à absorber. Vous devriez inclure dans votre planification les droits de mutation, l’excavation, les travaux de déboisement, les frais associés au permis de construction, l’arpentage, le remblai, les tests de sol et d’eau.

Troisième étape – Planifier son projet

Lorsque vous aurez identifié quelques emplacements intéressants qui pourraient vous convenir, la prochaine étape consiste à bien planifier son achat.

Posez-vous systématiquement plusieurs questions afin d’analyser plus en profondeur chacun des facteurs pouvant impacter votre projet. Par exemple, le secteur offre-t-il ce qui vous convient en termes de garderies, écoles, supermarchés, centres de loisirs, etc. ?

Le secteur est-il particulièrement bruyant ? La circulation y est-elle dense ou plutôt fluide ? Est-ce suffisamment près de votre lieu de travail ? Vos proches parents se trouve-t-ils à une distance raisonnable ? Qu’en est-il du rythme de vie : cela vous convient-il ?

Les réponses à ces questions devraient vous aider à éliminer certains des choix afin de réduire leur nombre à deux ou trois. Pensez en termes de rentabilité et ne négligez pas la valeur de revente, si vous hésitez entre plusieurs opportunités. Visualisez l’emplacement qui serait le plus aisé à revendre, et lequel serait susceptible d’augmenter rapidement de valeur.

Quatrième étape – Effectuer les vérifications

Les prochaines démarches ont pour but de déterminer si le lieu que vous convoitez pour ériger votre propriété est constructible. De nombreux facteurs contribuent à rendre une parcelle non propice à la construction, comme le règlement de zonage, des matières contaminantes, un milieu trop humide, une superficie insuffisante, etc.

Renseignez-vous sur les projets à venir dans le quartier ou secteur, afin de vous éviter de mauvaises surprises dans le futur. Cet emplacement fait-il l’objet d’un droit de passage ? Consultez attentivement le certificat de localisation.

L’endroit dispose-t-il d’un réseau électrique ? Qu’en est-il des services d’égouts et d’aqueducs ? Prenez connaissance des règlements municipaux, et vérifiez l’emplacement des fosses septiques, puits et champs d’épuration.

Assurez-vous d’obtenir un test de sol, car cette démarche est généralement exigée par la commune, de même que par le créancier hypothécaire. Vous devriez clairement connaître en quoi consiste la qualité du sol, et quels éléments épurateurs seront nécessaires, s’il y a lieu.

Il n’est pas évident de s’y retrouver dans toutes ces démarches et de dénicher le terrain idéal. Pour obtenir de l’aide d’un constructeur ou d’un notaire, référez-vous à l’annuaire de notre site pour identifier rapidement des experts.

Pour en savoir plus

  • Choisir son constructeur grâce aux différents labels
  • Comment choisir son promoteur ?

Articles en relation