Ce qu’il faut prévoir dans le budget de construction

budget construction

Pour établir le budget de construction de votre habitation, plusieurs paramètres doivent être considérés. Ces éléments à prendre en compte sont de divers ordres. Certains sont en rapport avec le terrain sur lequel sera construit l’édifice, alors que d’autres sont directement liés à l’édifice lui-même et l’intervention d’un constructeur. S’agissant des éléments liés au terrain à bâtir, il faut considérer dans votre budget :

  • les taxes relatives à l’achat du terrain ;
  • les droits de mutation ;
  • les rémunérations du notaire ;
  • le coût des formalités.

L’achat du terrain est en effet soumis à certaines taxes appelées « frais de notaire ». A elles, s’ajoutent les droits de mutation qui représentent 5,80% du prix d’achat du terrain et les émoluments notariaux. Ceux-ci sont tarifés et se calculent également sur le montant du prix d’acquisition du terrain à bâtir. Ils sont considérés comme les « honoraires » du notaire, qu’il faut additionner aux frais des différentes formalités et démarches administratives menées par ce dernier. Il s’agit essentiellement des dépenses relatives à la demande du certificat d’urbanisme, à la demande d’état de situation hypothécaire et à divers autres documents. Le coût de ces formalités administratives avoisine les 1.200 euros. Au cas où la parcelle ne serait pas viabilisée, il faut prévoir des frais de raccordement pour sa viabilisation.

Les éléments à prendre en compte pour la construction proprement dite

Ici, sont à considérés :

  • le coût des matériaux de construction ;
  • la TVA à 20% perçue par le fisc ;
  • les taxes d’urbanisme.

Le coût des matériaux de construction est le minimum à inclure dans votre budget prévisionnel. La TVA à 20% du fisc, quant à elle, est comprise dans le prix de vente. C’est une déduction obligatoire. De leur côté, les taxes d’urbanisme sont scindées en deux catégories à savoir :

  • la taxe d’aménagement ;
  • le versement pour sous-densité.

La première est la principale taxe d’urbanisme qui existe et est collectée par les collectivités locales pour le financement de la politique urbaine et la protection des espaces. Elle se paye en deux tranches, l’une avant l’obtention du permis de construire, l’autre après. Le versement pour sous-densité sert aux communes à lutter contre l’étalement urbain.

Pour mener à bien votre projet, l’accompagnement d’un professionnel serait d’une grande aide. C’est ce que nous vous proposons à travers notre annuaire.

Pour en savoir plus

Articles en relation