Qu’est-ce que le bardage extérieur ?

bardage extérieur

En construction, le bardage consiste en un revêtement de mur extérieur. Il s’agit généralement de matériaux en bois qui confèrent un double rôle : revêtement décoratif, en plus d’assurer une protection et d’agir à titre d’isolant. Le bardage en bois est reconnu pour exiger un entretien régulier, dépendamment du matériau sélectionné, allant généralement entre 5 à 10 ans. Mais cela est en train de changer, avec de nouvelles gammes de produits garantis jusqu’à 15 ans !

Quels sont les produits les plus populaires en France ?

Trois produits de bardage extérieur ont la faveur du public français : le bois naturel ou sa version composite, la terre cuite, et les clins fibres-ciment.

La version naturelle du bardage est la plus prisée, car le bois développe ses couleurs, sa propre patine avec les années. Les inconditionnels du bois brut apprécient la réaction naturelle du bois sous l’effet des rayons ultraviolets : le bois se colore d’une douce et élégante teinte argentée. Plusieurs propriétaires de maisons préfèrent conserver tel quel le phénomène de « grisaillement ».

D’autres n’hésitent pas à adopter un style plus contemporain en appliquant lasures et peintures sur leur bardage extérieur. Ces traitements permettent de stabiliser le matériau tout en lui conférant une touche déco.

Les pratiques de second œuvre ont évolué

Auparavant, le bardage servait uniquement à masquer d’éventuelles fissures s’étant développées dans une façade.

De nos jours, il s’agit dorénavant d’un choix esthétique, d’une façon intéressante de personnaliser une maison. Il peut aussi s’agir d’une solution offrant des protections thermiques accrues à un revêtement extérieur.

De nos jours, les consommateurs bénéficient de davantage de choix, les lames de bardage se déclinant en une panoplie de teintes. Au-delà de l’aspect brut, il est possible d’opter pour une rénovation de son bardage. Ceci consiste à le rafraîchir par l’application d’un traitement, ou encore à en modifier l’aspect par l’application de lasures et peintures.

Quelle essence de bois choisir ?

La fabrication de bardages en bois massif a habituellement recours à des essences naturelles durables et imputrescibles, telles que le Douglas et le cèdre Western Red Cedar.

Des bardages en bois autoclavés ont l’avantage d’être les plus économiques. Il s’agit de bois résineux, comme le pin maritime et le sapin du Nord (de classe 3). Ces essences nécessitent d’être traitées en profondeur et sous pression, étant donné qu’elles offrent une densité plus faible, et s’avèrent moins résistantes dans le temps. Le traitement d’autoclavage leur permet d’acquérir plus de durabilité et de stabilité, ce qui permet de mieux résister aux attaques d’insectes et de champignons, etc.

L’entretien du bois n’est plus redouté comme autrefois par les consommateurs, étant donné que les fabricants ont mis sur le marché des gammes étendues de produits déjà traités et peints. Ceux-ci n’exigent aucun entretien, et sont vendus avec une garantie de 10-15 années.

Référez-vous à un professionnel pour choisir le bon produit et style de bardage qui vous permettra de rajeunir l’esthétique de votre résidence et d’en améliorer les performances thermiques. N’hésitez pas à consulter l’annuaire de notre site pour vous aider à repérer les experts œuvrant dans votre région.

Pour en savoir plus

Articles en relation