Les différentes formes de soubassement : vide sanitaire, hérisson et sous-sol

soubassement

Le soubassement d’une construction désigne l’assise du bâtiment. En d’autres termes, le soubassement est toute l’infrastructure qui soutient la maison au dessus des fondations. Il fait partie des travaux de gros œuvre. Trois formes de soubassement existent : le vide sanitaire, le soubassement de type hérisson et le sous-sol. Voyons les différences entre ces trois types, de façon à ce que vous choisissiez la forme qui convient le mieux à vos projets.

Le vide sanitaire, procédé pour juguler les risques d’inondation

Comme son nom l’indique, le vide sanitaire consiste à laisser un espace entre les fondations et le rez-de-chaussée. Celui-ci est habituellement compris entre 20 et 80 cm, et dépend :

  • du risque d’inondation
  • de l’inclinaison de votre terrain

Le vide sanitaire permet de remédier à ces différents problèmes. Il est selon les cas comblé avec du béton ou des parpaings. Ainsi, si le risque d’inondation est important ou si votre terrain est particulièrement en pente, le vide sanitaire devra en conséquence être d’autant plus grand.

Le hérisson, procédé le moins coûteux pour votre construction

Le hérisson est le procédé le plus simple à mettre en œuvre, et le moins coûteux. Son principe est simple : le sol de votre maison repose directement sur les fondations. Bien entendu, ceci ne permettra pas de corriger un problème de dénivelé sur votre terrain ni d’être une barrière suffisante en cas d’inondation. En effet, dans ce cas il n’y aura pratiquement aucun espace laissé entre les fondations et votre rez-de-chaussée. Cette forme est donc à réserver aux terrains totalement plats, construits hors zone inondable et bénéficiant de faibles précipitations tout au long de l’année.

Le sous-sol pour augmenter sa surface habitable

Le sous-sol crée un véritable étage sous votre rez-de-chaussée, qu’il est possible d’occuper à la différence du vide sanitaire. Le sous-sol est ainsi fréquemment aménagé en cave, garage, buanderie voire en pièce(s) de vie. Il reprend les avantages du vide sanitaire, mais son coût est néanmoins bien plus important.
Au final, toutes les formes de soubassement ont des avantages et des inconvénients. Pour vous décider, il faudra tenir compte des caractéristiques du terrain sur lequel vous construisez et de la surface que vous désirez habiter. Pour vous aider dans ce projet, un professionnel qualifié, dont vous trouverez la liste dans l’annuaire de notre site, vous conseillera au mieux.

Pour en savoir plus

Articles en relation