Ce qu’il faut savoir sur l’isolation intérieure

Ce qu’il faut savoir sur l’isolation intérieure

L’isolation intérieure a pour principal objectif d’améliorer la performance énergétique globale d’une habitation. Elle reste primordiale aussi bien au début du second œuvre des travaux de construction qu’en matière de rénovation dans l’ancien.

Isolation intérieure : quels avantages ?

En traitant directement les ponts thermiques, c’est-à-dire les endroits où l’isolation est rompue, comme les angles du bâti ou la jonction entre les murs et le plancher, elle limite les déperditions de chaleur, supprime la sensation de parois froides et permet de réaliser des économies importantes sur les dépenses de chauffage.

Ce type d’isolation offre plusieurs avantages. Elle permet entre autres :

  • de respecter les dispositions de la dernière Réglementation Thermique en vigueur, et des exigences pour les bâtiments basse consommation,
  • de profiter d’un confort thermique optimal aussi bien en été qu’en hiver, grâce à une meilleure régulation de la température intérieure,
  • d’améliorer l’isolation acoustique du logement grâce à des dispositifs thermo-acoustiques,
  • de conserver et de valoriser le bâti,
  • de préserver l’architecture du bâtiment,
  • d’accéder à des travaux faciles à mettre en œuvre.

Les techniques d’isolation intérieure

Les travaux d’isolation portent sur différents postes de la maison. Les matériaux isolants sont directement fixés à l’intérieur de l’habitation, au niveau des zones à isoler.

  • L’isolation de la toiture figure parmi les travaux prioritaires à réaliser pour améliorer la performance énergétique d’une habitation. Le toit est en effet responsable de près de 30 % des déperditions de chaleur d’une maison. La pose des matériaux isolants se fait donc au niveau de la charpente, entre les solives pour les combles aménageables, et directement sur le plancher du grenier pour les combles perdus.
  • Très courante, l’isolation des murs permet de gagner en efficacité de chauffage. Malgré la réduction de la surface habitable dans la pièce, elle offre le privilège de rénover les murs dégradés dont la réfection pourrait être assez laborieuse. En plus de réduire un volume d’air trop important et de préserver les voisins des nuisances sonores et inversement, l’isolation au niveau du plafond préserve la chaleur émise au sein de la pièce.
  • Le sol peut aussi être un pont thermique à ne pas négliger. L’isolation se fait soit par la pose d’un revêtement de sol isolant, pour éviter entre autres que la cave se situant en dessous soit une réelle source de froid, soit en créant un vide sanitaire ventilé recouvert à son tour d’un matériau isolant.

Vous prévoyez de réaliser des travaux d’isolation intérieure pour votre habitation ? Consultez dès maintenant l’annuaire du site pour trouver un professionnel qualifié.

Pour en savoir plus

Articles en relation